Route des personnalités

Découvrez la route des personnalités de Santander, de création récente.

Route des personnalités, une nouvelle ressource touristique et culturelle pour parcourir Santander avec une autre perspective, en suivant les personnalités les plus célèbres qui ont laissé leur empreinte dans la ville.

Elle vous fera connaître les personnes, liées au monde de la culture, à l’artistique, scientifique ou sociale qui sont nées, ont vécu ou travaillé dans la ville.

Voulez-vous suivre la route des plaques commémoratives de ces personnalités? Nous décrivons ci-après l’emplacement de chaque plaque et l’information la plus importante sur ces personnalités.
 

José María de Pereda

Emplacement de la plaque : C/Hernán Cortés, 9 (Edifice Macho)

1833-1906

Le plus haut représentant de la nouvelle régionaliste réaliste décédait le 1 mars 1906 dans la maison qui existait ici. Avec José María de Pereda et Sánchez Porrúa, son oeuvre littéraire en a fait un auteur différent des auteurs de son temps. C’est ce que pensait Benito Pérez Galdós qui l’avait bien connu ou l’érudit Marcelino Pelayo qui voyait dans Pereda le meilleur représentant contemporain des lettres de sa terre natale et celui qui avait su le mieux saisir les mœurs de Santander.

José María de Pereda est le principal représentant de la nouvelle régionaliste réaliste.
 

Augusto González de Linares

Emplacement de la plaque : Paseo General Dávila, 20

1845-1904

Un des scientifiques naturalistes les plus importants du XIXème siècle.
José María de Pereda décédait ici le 1 mai 1904.

Un des scientifiques les plus importants du XIX siècle et un des fondateurs de la Institución Libre de Enseñanza. Il met en marche à Santander en 1886 la Station de biologie marine d’Espagne qu’il va diriger jusqu’à sa mort. Cette institution consacrée à l’étude de la faune et flore marine et à la préparation de collections scientifiques destinée à des musées était un des quatre centres similaires alors existants au monde. Aujourd’hui la station est encore active sous le nom de Centre Océanographique de Santander.
 

Luis Quintanilla Isasi

Emplacement de la plaque : l’amphithéâtre de l’Université de Cantabrie (C/ Sevilla)

1893-1978

Peintre.
Ce bâtiment accueille l’ensemble de peintures à fresco (bien d’intérêt culturel) réalisé pour l’Exposition internationale de 1939.

Le peintre santanderino Luis Quintanilla a été un des peintres espagnols les plus notables de la première moitié du XX siècle. Son œuvre “Ama la paz y odia la guerra”, cinq fresques montrant les horreurs de la Guerre civile, est son travail le plus représentatif. Cette commande du Gouvernement de la République l’œuvre qui disparaissait pendant les années 40 refaisait lumière en 1990 à New York dans une salle de cinéma pour adultes. La fresque est exposée à l’amphithéâtre de la Université de Cantabrie.
 

Marcelino Sanz de Sautuola

Emplacement de la plaque : C/ Pedrueca, 1

1831-1888
Naturaliste et préhistorien, découvreur de l’art rupestre de la grotte de Altamira, né, a vécu et est mort dans cette maison.

Biographie résumée :
Marcelino Sanz de Sautuola a eu le privilège, avec sa fille Maria, d’être le premier à voir les figures du plafond de la grotte d’Altamira, le premier endroit au monde où était identifié l’art rupestre du paléolithique supérieur. Sa vaste formation en histoire et sciences naturelles lui permettait une analyse lucide et juste attribuant ces peintures à la Préhistoire, plus précisément à la période paléolithique, les préhistoriens du moment se montraient cependant très sceptiques envers ses conclusions. Marcelino Sanz de Sautuola n’a pas vécu pour vivre la confirmation scientifique de sa théorie qui n’était confirmée qu’en 1902.
 

Gerardo Diego

Ubicación: Avda. Calvo Sotelo, 8 (actual edificio INSS)

1896-1987
Grand poète de la Génération du 27
Gérardo Diego est né à Santander le 3 octobre 1896.

Poète de vocation précoce, il a été un membre important et un des promoteurs du groupe de poètes de la Génération du 27. De son vivant ce poète, un des plus reconnus d’Espagne, s’est vu décerné honneurs et prix jusqu’à la fin de ses jours tels que deux fois le Prix National de Poésie (en 1925 et en 1956). Mais c’est en 1979 qu’il reçoit le Prix Miguel de Cervantes qui vient couronner son œuvre qu’il partage avec Jorge Luis Borges.

 

José Hierro

Emplacement de la plaque : C/ Cádiz, 20

1922-2002

Poète, critique d’art et académicien de la Royale Académie de la Langue.
Le poète a vécu dans cette maison. Le bar adjacent était bien souvent son lieu d’écriture.

Le poète José Hierro a toujours été proche de Santander où il passait son enfance, une ville qui le nommerait plus tard fils adoptif. Dans cette ville il publiait son premier ouvrage, “Tierra sin nosotros” dans la revue poétique importante, Proel, en 1946. Cet auteur est considéré comme un des plus grands représentants de la poésie sociale d’après-guerre. En 1981 il recevait le Prix Prince des Asturies et en 1998 le Prix Cervantes.
 

Le projet “Grandes Personnalités Santander” est un projet vivant. D’autres plaques seront inaugurées progressivement. Nous communiquerons toute l’information à ce sujet sur notre site web.